Cap des 36SA passé

36+5 exactement

Cap fatidique qui me permet d’accoucher dans ma maternité de niveau 1. Mais je n’ai pas l’intention d’accoucher tout de suite non plus, bébé est prévenu ! On déménage du 27 novembre au 30 novembre, on habitera à 10 minutes de la maternité au lieu de 40 minutes, donc il attend au chaud qu’on soit au bon endroit !

Congé maternité depuis 1 semaine maintenant. J’avais repoussé de 2 jours en me disant que ça se ferait les doigts dans le nez mais le fait de savoir que c’était la fin, j’ai bien morflé ces deux jours supplémentaires. Contractions, fatigue, tiraillements… Je finissais par marcher en me tenant le ventre, une vraie dinde… Le dernier jour de travail j’avais ma consultation des 35SA, le col bouge gentiment mais normal pour le terme donc ça me permet de déculpabiliser un peu de ne pas être super sérieuse.

La maison est un champ de cartons dans toutes les pièces, les étagères et les meubles sont vides, mais à côté de ça, il y a encore 3 jours ma valise maternité était au fond d’un placard et la liste vaguement rangée quelque part. Gros coup de flip jeudi, j’ai enchainé les machines et le sèche linge sur une journée et depuis, bébé aura quelque chose à se mettre s’il arrive avant l’heure que je lui ait prévue. Il me reste à m’occuper de mes affaires.

Voilà pour les nouvelles, je retourne à mes cartons et les démarches administratives de dernière minute pour que tout se passe au mieux d’ici 15 jours !

Publicités

Prépa accouchement BB1 vs BB2

Hier avait lieu le début de ma prépa à l’accouchement. Le rythme de vie, le fait d’avoir fait la prépa classique et de savoir ce qui allait se passer me questionnait sur l’utilité de repartir là dedans mais avoir quelques heures consacrées entièrement à BB2 a été le déclic pour participer.

Pour A., nous avions fait la prépa classique en petit groupe, ça avait été sympa, les autres filles aussi timides que moi, des histoires pas toujours roses mais évoquées de manière très discrète qui me rappellent à chaque fois de ne pas me regarder le nombril (et pourtant c’est tellement facile vu qu’il est ressorti depuis plusieurs semaines maintenant…). Nous avions aussi fait de l’haptonomie ce qui avait été capital pour moi vu que je n’avais investi la grossesse qu’après 17sa et que j’avais beaucoup culpabilisé de ne pas m’être laissé à aimer ce bébé dès le début pour me protéger.

 

Pour bb2, pas d’haptonomie, mais il réagit tellement à mon contact que j’ai l’impression d’avoir déjà une relation privilégiée. Le cabinet de sage-femmes propose une préparation moins classique pour les femmes qui le désirent : piscine, yoga prénatal et sophrologie. Je me suis inscrite à un peu tout et hier avait lieu la première séance de sophro.

Groupe de 4 futures mamans, toutes des deuxième grossesse. Première réflexion dans ma tête : l’infertilité c’est un couple sur 6. Je suis dedans. Mais les stats, c’est que des stats. ça veut pas dire que parmi les 3 autres, il n’y en a pas 1, 2 ou 3 qui ont un parcours similaire ou douloureux. Bref, la PMA ne me quitte pas.

La séance a durer un peu moins d’une heure entre les explications, la séance en elle même, le débrieffing et le départ. Un moment hors du temps, calme, de ressourcement et d’apaisement. Pratiquant l’hypnose, j’ai retrouvé beaucoup de similarité et j’ai pu me projeter très rapidement dans un endroit agréable puisque c’est déjà ce que je fais régulièrement. Cette première séance avait pour but de détendre le corps, apprendre à éloigner le négatif et se connecter à bébé. La prochaine devrait nous mettre dans les conditions de l’accouchement. et la 3ème je ne sais plus…

Bref, ça change, c’est sympa et j’y retourne avec grand plaisir dans 1 mois.

32SA, des caries et des cartons

Quelques nouvelles d’ici !

Lundi, nous avons eu droit à notre dernière échographie officielle, l’écho des 32SA. J’avais passé le week-end à expliquer à bébé que l’idée était d’avoir la tête en bas pour que tout le monde soit tranquille et j’avais de gros doutes vu les prouesses acrobatiques qu’il réalise jour et nuit…

Mais non, Poussin a bien la tête en bas, les fesses baladeuses pendant toute l’écho, il joue avec ses pieds, c’est de la mignonitude absolue.

Je vais bien aussi, le col se ramollit mais est parfait, je peux continuer à travailler et à faire les cartons sans problème !

 

Mardi, rendez vous dentiste… J’y étais allée confiante il y a 3 semaines, heureuse de profiter de mon bon de la sécu pour un bilan pris en charge dans le cadre de la grossesse. Je ne l’avais pas fait pour A. et là, je me suis décidée.

Mauvaise nouvelle… les nausées et le reflux me valent 3 caries.  3 !!!! plus que dans toute ma vie entière ! Pour mon côté « première de la classe », chaque nouvelle carie annoncée me plongeait dans un abîme de honte ! Je savais par contre que la dentiste me proposerait un soin plus poussé sur une carie soignée par un pansement provisoire… il y a 5 ans…. donc c’est parti pour 3 séances sur le fauteuil du dentiste en 3 semaines. 1h30 de rendez vous mardi matin, la position était assez inconfortable sur la fin mais bon, j’ai un nouveau pansement provisoire en attendant l’empreinte et l’onlay. Pansement que je pense avoir déjà dégommé malgré ma grande prudence… on verra mardi prochain.

 

Et cartons ! cartons, cartons, cartons… on emballe, on fait le vide, on essaie de se préparer pour le déménagement.

Je ne sais plus si je vous l’ai dit mais je n’ai pas déclaré la PMA sur mon questionnaire d’assurance emprunt, après confirmation de ma conseillère.

Par contre, alors que j’attendais depuis 15 jours l’accord de l’assurance, je viens de recevoir un mail disant que mon dossier est incomplet… j’ai oublié de mettre la date du jour quand j’ai signé le questionnaire… encore quelques jours de perdus, ça me met en rogne…

Sur ce, je retourne à mes devis assurance habitation…

29SA et de l’immo

Quelques nouvelles du front !

La consultation des 27SA a eu lieu il y a presque deux semaines et tout va bien. J’ai un ventre énorme mais pas de prise de poids trop importante. Mon placenta est gentiment remonté malgré le non suivi des recommandations de repos et bébé bouge tellement qu’il va cuver pendant des semaines après la naissance à ce rythme là…

Nous venons de signer le compromis de notre futur chez nous, avons trouvé notre banque pour le prêt et je dois valider l’assurance qui va avec. Et là, j’ai besoin des lumières des PMettes passées par là… Dans mon questionnaire de santé, il y a la fameuse question :

Êtes-vous ou avez-vous été exonéré(e) du ticket modérateur
(prise en charge à 100%) pour raisons de santé ?

Alors en ce moment j’ai mon 100% maternité mais j’ai encore le 100% infertilité même si ce n’est pas un vrai 100% d’affection de longue durée et qu’il n’apparaît pas clairement sur la carte vitale

Alors que dois-je faire ?

Le déclarer au risque d’avoir une exclusion de quoi que ce soit (sachant que je n’ai eu aucun arrêt de travail en rapport avec le parcours PMA ou la grossesse)

Ne pas le déclarer mais risquer de passer pour une fraude en cas d’arrêt ultérieur ?

Certaines d’entre vous ont elles été confrontées à ce cas ? Si oui, vos lumières seront précieuses

De l’immo, de l’écho, news en pagaille

Les vacances n’ont pas été repposantes du tout et je n’ai pas eu le temps de poster les dernières nouvelles.

First : de l’immo !

J’avais posté un article hors PMA, hors grossesse sur notre projet de maison, emballée comme un folle par une maison coup de cœur que je n’avais pas visitée. C’était le 27 juillet. J’ai fini par prendre mon courage à deux mains pour sonner à la porte et demander une visite qui a eu lieu le 2 Août. Mon mari et moi y sommes allés surtout pour la sortir de notre tête car sur le papier le terrain était trop petit et il n’y avait pas d’arrière cuisine ni de cave qui faisaient partie de nos critères important. Début de visite sous le charme du jardin malgré sa taille. Suite de la visite dans la cuisine, un peu petite mais je m’étais préparée. On passe dans l’entrée, je remarque une porte et je demande s’il s’agit d’un placard. Et bien non, entrée du sous sol avec cave, garde manger, chaufferie… Et soudain, la visite a pris une autre tournure, la maison avait maintenant TOUS nos critères. Est ce que c’est possible de trouver SA maison du premier coup ???

J’en ai rêvé plusieurs jours et nuits d’affilés, à faire des projets de déco, de travaux à plus ou moins long terme, des schémas, des simulations… Le 11 août, j’ai convaincu mon mari (qui se voyait déjà chez le notaire…) de visiter une autre maison, au moins pour comparer et être sûrs. A la fin de la visite, nous avons ressenti le besoin de revenir voir la nôtre. Nous nous sommes garés devant en rêvant… Le propriétaire nous a vu et nous a très gentiment proposé de revisiter (bonjour la discrétion…).

Le 19 août, nous avons programmé notre dernière visite avec ma maman pour la voir une dernière fois et avoir un avis extérieur.

Le 21 août, nous avons fait une offre un peu inférieure. Je vous passe ici le non professionnalisme de l’agent immobilier depuis le premier jour, son discours très commercial, son attitude condescendante.

Le 24 août, l’agent nous appelle pour nous dire qu’une autre visite a eu lieu et que les gens sont bien sûrs très intéréssés et feront à priori une offre au prix. N’ayant aucune confiance en l’agent et nous sentant poussé à monter notre offre, nous avons décidé de laisser faire.

Le 26 août, le propriétaire nous appelle directement en nous disant qu’il nous souhaite NOUS comme acheteurs et nous confirme que la visite du 24 ne s’est pas idéalement passée et que les acquéreurs potentiels, s’ils avaient fait une offre, l’aurait fait inférieure au prix voire à la nôtre. J’apprend dans le même temps qu’ils n’avaient pas connaissance du montant de notre offre. Heureusement que nous en avions discuté de visu lors de la dernière visite.

Bref, tout ça pour dire qu’en 1 tout petit mois, nous avons trouvé notre maison, notre projet professionnel se dessine autour. Nous sommes heureux et un peu flippé de ce grand changement !

Et bien sûr, pour ajouter du piment, l’acte de vente théorique devrait tomber au moment de mon terme ! Un déménagement les premiers jours de vie du Poussin, ça va être plus que sport !

 

Deuz : écho T2

Elle a eu lieu le 2 août, jour de la visite de la maison. Encore tout excité par la visite, nous débarquons dans la salle d’écho, ravis de revoir notre super sage femme. Echo parfaite, un bébé qui a bougé tout le long, 500g de petit garçon turbulent.

Le point gris de l’affaire c’est que mon placenta est bas inséré, proche du col. C’était la veille de mes vacances donc elle m’a dit de ne pas trop forcer (j’ai dit ok sans savoir que les vacances allaient être des aller retour incessant pour les visites de la maison, la famille…) et qu’on vérifierait à la cs des 27sa car il a le temps de remonter. Je n’en ai pas fait cas pendant une bonne partie de mes vacances mais ça me travaille depuis une semaine, en espérant qu’il remonte vraiment. J’ai pris des engagements pro en repoussant mon congé mat, j’ai un métier où l’activité augmente à l’automne/hiver, et pas vraiment envie d’une césarienne (problème de riche, la césarienne en elle même je m’en fous, c’est le délai pour repartir en PMA derrière qui m’ennuie).

 

Réponse placentaire vendredi prochain, après une semaine de boulot qui sera à priori chargée ! Et mélangée à des rendez vous banque pour financer notre nouveau nid !

2 ans…

Il y a 2 ans, A. arrivait dans notre vie.

Il y a 1 an, il fêtait son premier anniversaire et les spottings de l’échec de la première stimulation servaient de feu d’artifice à cette journée.

Aujourd’hui il fête ses 2 ans.

Je ne parle quasiment jamais de lui dans mes articles.

Il est pourtant tout.

Nous avons vécu 3 mois de galère après la naissance et il m’a fallu beaucoup en parler pour déculpabiliser de ce sentiment de ne pas être la mère que je pensais devoir être, oser penser que c’était difficile et oser me plaindre alors que j’avais galérer pour l’avoir.

Et depuis c’est une crème. Il s’élève tout seul, je ne sais pas comment. Il est remuant comme tout enfant de son âge, nous teste mais lâche très vite l’affaire quand on lui propose autre chose, sourit, rit, discute du matin au soir, nous fait des câlins.

Le meilleur moment de la journée reste le soir, quand mon mari et moi allons nous coucher et que nous passons une bonne minute au dessus de son lit à l’admirer, détendu, dans les bras de Morphée.

ça et le sniffage de turbulette quand il n’est pas à la maison…

Bon anniversaire mon grand garçon, maman t’aime fort.

nouveau nid, nouvelle vie

images

Avant A., mon mari et moi vivions dans un appartement en plein centre ville depuis presque 10 ans. Encore étudiant à temps partiel, cela nous convenait parfaitement.

Et puis A. prenant de la place dans mon ventre, l’appartement nous semblant petit, le ras le bol de monter les deux étages (j’ai bien conscience que certains montent beaucoup plus !), l’envie d’un extérieur, nous avons en avril/mai 2015 décidé de trouver un autre nid, de nous éloigner du centre pour trouver un peu de la campagne d’où je viens.

Enorme changement pour moi qui n’aime pas ça. J’ai passé des journées sur les annonces, à regarder les maisons les plus proches du centre, dans des quartiers qui ne nous plaisaient pas forcément. Des après midi à expliquer à mon mari que notre vie ne se ferait pas dans cette ville, que nous cherchions une location pour 1 an maximum, que je souhaitais louer quelque chose de neuf, propre, sain peut être sans âme mais à 6 mois de grossesse, je voulais simplement poser nos meubles et faire la chambre d’enfant.

Nous avons trouvé une petite maison dans un lotissement au calme, près de la ville mais à la campagne. Nous y sommes très bien (depuis plus de 2 ans maintenant !). A. profite du petit jardin, nous faisons pousser des tomates et des radis, nous nous intégrons à la vie locale.

Mais toute bonne chose à une fin et nos études sont enfin terminées, il est maintenant temps de prendre deux décisions capitales : notre lieu d’installation professionnelle (nous sommes indépendants et non salariés donc pouvons choisir à peu près notre lieu) et la maison de famille qui sera la nôtre pour les prochaines décennies.

Donc 2ème grossesse et 2ème recherche de maison, cette fois premier achat.

J’écume donc les annonces comme il y a deux ans sauf que le budget n’est pas le même !

Je pense que je l’ai trouvée. Pas du tout dans le coin qu’on visait. Une annonce tombée par hasard sous mon nez, mais c’est juste LA maison de mes rêves… Trois jours que je regarde les photos en boucle. Je l’ai trouvé sur google map, j’ai tout étudié. J’ai été sur place pour voir l’extérieur. Il faut juste que je trouve le courage de sonner à la porte pour demander à programmer une visite. Parce que je serais peut être déçue, ce n’est peut être pas elle.

En attendant, comme en DPO pour bb2, je me permets de rêver quelques heures en me disant : Et si ???